Tutoriel marque-page flamand rose au crochet

Tutoriel marque-page flamand rose au crochet

Il y a quelques semaines, j’ai publié mon premier tutoriel. Il est en vente dans ma boutique en ligne A Little Market. C’est la première fois que j’écris pour quelqu’un d’autre que pour moi un tutoriel. D’ailleurs si vous l’avez acheté ou si vous comptez l’acheter, n’hésitez pas à m’en faire un retour.

Au début, je ne pensais pas travailler sur un tutoriel. J’étais en train de créer un marque-page rigolo au crochet et c’est l’objet fini que je comptais vendre (d’ailleurs je le vends aussi ;)). Mais au moment de le mettre en vente et d’en définir le prix, j’ai réalisé que je ne pouvais pas le vendre à la hauteur du temps passé à le créer. Personne n’achèterait un marque-page à ce prix là ! Moi la première ! Cela me semblait être un bon projet à vendre sous forme de tuto. Il ne nécessite pas beaucoup de matériel, pas beaucoup de temps non plus et est accessible aux débutantes. La seule difficulté est le bec noir car c’est très petit.
Mon premier tutoriel était né.

Il y a quelques jours, j’ai rencontré une jeune créatrice. Elle se demandait si ses créas avaient un avenir ? Étaient-elles vendables ? Et à quel prix ? Je lui ai demandé combien de temps elle passait à les faire (il s’agit de créations au crochet), ce à quoi elle m’a répondu que si elle devait calculer le prix à l’heure, ce serait très cher. Je lui ai dit que ce n’était pas une raison pour se sous-payer mais qu’il fallait plutôt chercher un autre moyen de se payer ce temps de travail là. Et je lui ai parlé de cette idée de vendre son tutoriel. Ce sera sans doute plus facile de vendre 10 fois son tutoriel à 3€ que sa créa à 30€. Elle doit y réfléchir.

Moi je suis conquise par l’idée. J’ai toujours aimé partager et apprendre aux autres ce que je sais. Quand on conçoit un tutoriel, il faut se mettre à la place de quelqu’un qui ne sait pas faire : il faut donc tout expliquer de manière très précise, en choisissant bien ses mots. On ne sera pas là pour l’expliquer donc il faut être claire immédiatement.
Peut-être que ça donnera à certaines des envies de se mettre au crochet  !
J’adore l’idée que quelque part, quelqu’un est en train de réaliser ma création. Et c’est d’autant plus sympa que je l’ai même vendu à l’étranger. La langue n’est donc pas une barrière et c’est facile et rapide à envoyer.

Pensez-y vous qui travaillez des heures pour voir un projet aboutir : rien n’empêche de vendre le produit fini et le mode d’emploi pour l’obtenir. Et à ceux qui répondraient : « Ben oui, mais tu te fais ta propre concurrence. », je répondrais que ce ne sont pas les mêmes personnes qui achètent le tutoriel ou le produit fini, donc je ne vois pas cela comme ça. Bien au contraire.

Et vous ? Vous publiez des tutos ? Gratuits ou payants  ? Vous en achetez  ?

Vous achetiez  ? J’en suis fort aise :
Eh bien ! Créez maintenant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s